Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoires de Q (partie 1)

Vous me disiez que vous vous intéressiez au clitoris?

Un homme : "Ben, je ne connais pas un homme qui ne s'y intéresse pas un minimum. Je pense surtout que pour les hommes célibataires qui enchainent beaucoup les rencontres ici à Paris, entre 25 et 35 ans, ils peuvent avoir plusieurs partenaires féminins par semaine et c'est vrai que c'est toujours plus agréable quand le plaisir est partagé à 2."

Un homme : "Bon, les hommes seraient plus pénétrants, c'est pour ça qu'ils ont mieux réussi dans les sciences, parce qu'ils ont un côté plus pénétrant. Il y a un truc freudien -enfin j'en sais rien- et du coup le fait de pouvoir répondre, pour une femme, c'est comme de dire : "oui moi j 'ai mon clitoris, j'ai mon petit phallus aussi".

Un homme : "Le clitoris, on voit que c'est beaucoup plus grand qu'on ne peut se le représenter. C'est une forme assez surprenante, finalement . Dans le rapport sexuel, dans la représentation du plaisir de l'autre que l'on a, cela donne quelque chose de plus global et cela repositionne l'homme, ça relativise la puissance qu'a l'homme dans le rapport sexuel".

Une femme: "Je suis allée en cours avec des femmes de 50, 40 ans qui apprenaient le français et elles étaient hallucinées en voyant les images du clitoris et elles disaient " ah bon, on a ça à l'intérieur!" Tout un monde qui s'ouvrait d'un coup, c'était assez drôle..."

Un homme : "Y a pas besoin de montrer les gestes, chaque partenaire est différente, faire un copier collé de ce qui a réussi avec une fille un lundi pour continuer avec celle du vendredi ça marche pas, chaque femme est différente."

Partager cet article

Repost 0